Elections à la FECAFOOT : Bataille de « longs couteaux » dans la région de l’Ouest

Samuel Eto’o veut assainir, redynamiser et développer le football camerounais

Suite au contentieux électoral portant sur la liste des candidatures aux élections des présidents , vice-présidents , membres des ligues régionales et des délégués à l’assemblée générale de FECAFOOT, la Commission de recours de la Fédération camerounaise de football a rendu publique, le 20 octobre 2021,  la liste des candidats aux différents postes dans les Ligues régionales. Depuis la publication de cette liste, le torchon brûle intensément entre la commission, l’équipe intérimaire de la fecafoot et les principaux candidats recalés qui crient au scandale et, contestent et dénoncent avec la dernière énergie ces décisions. Détails.

Dans la région de l’Ouest, c’est avec un grand étonnement et une surprise inimaginable qu’on a appris le rejet de la candidature de Justin TAGOUH au poste de délégué à la ligue régionale de football de l’ouest. La commission de recours de la fecafoot qui a reçu ce recours  l’y dit non fondé et rejette sa candidature au motif que « il n’apporte pas la preuve du dépôt des pièces complémentaires dans les délais prescrits par la commission électorale ; la déclaration de candidature datée du 18 octobre 2021 laisse comprendre que le dossier de candidature n’a pas pu être complété dans le délai du 13 octobre 2021 prescrit par la commission électorale ». C’est ce que déclare la commission. Joint au téléphone, Justin TAGOUH(photo) dénonce cette décision qui écarte les véritables acteurs du football de la région. Monsieur TAGOUH est un grand acteur du football qui a énormément investi dans le secteur. C’est donc aujourd’hui une véritable injustice de le voir écarté d’un secteur où il a encore beaucoup à apporter. Toujours à l’ouest, Il y a également le rejet de la candidature de Mahamat Mbombo Njoya au poste de 2è Vice-Président. Une candidature rejetée au motif que « il n’apporte pas la preuve du dépôt des pièces complémentaires dans les délais prescrits par la commission électorale ; déclaration d’intégrité non datée » ; un autre candidat en colère, TATNOU Wagna Guy, qui a lui aussi subi les foudres de la commission de recours qui a rejeté sa candidature au poste de délégué aux assemblées de la ligue. La commission de recours de la fecafoot dans son verdit rejette cette candidature au motif que « il n’apporte pas la preuve du dépôt des pièces complémentaires dans les délais ». Joseph FEUTCHEU est également dans cette liste des recalés de la région de l’ouest. Il était candidat au poste de délégué à l’assemblée générale de la ligue de football de l’ouest.  la commission de recours de la fecafoot,  l’a écarté, au motif que « le procès-verbal de dépôt de candidature n’est pas daté, il n’est pas enregistré alors qu’il est produit en original ; le certificat de nationalité et l’extrait de casier judiciaire produits à la commission sont des photocopies des pièces produites au dossier de candidature comme président de la ligue régionale de football de l’ouest en ce qu’ils portent les mêmes numéros d’ordre ». Quant à YOUDA Rostand dont l’objet de recours porté à la commission n‘était autre que le « Faux parrainage de M.Nkenlifack Gislain  au profit de Fouedjou Norbert », il a été servi par la décision de la commission de recours qui a déclaré recevable, et a annulé le parrainage de M. Nkenlifack Gislain et a validé la candidature de Foudjou Norbert sur la base des 9 autres parrainages versés au dossier. Quant au dossier concernant l’« information sur la décision désignant Joseph Feutcheu comme délégué de Royal FC de Bafoussam à l’Assemblée générale élective de la ligue régionale de football de l’ouest », il a été renvoyé à la commission électorale. Une autre affaire en perspective que devra gérer l’actuel président par intérim de la fecafoot Seidou Mbombo Njoya.

C’est donc une vive tension qui règne actuellement au sein du mouvement sportif dans la région de l’Ouest Cameroun. Les acteurs du football de cette partie du pays sont mécontents surtout que ce sont de grands investisseurs du football, qui ont énormément mis d’énormes fonds dans le développement du sport en général et le football en particulier. Du coup un doigt accusateur est pointé du côté de l’équipe intérimaire de la Fédération qui, selon les candidats recalés, veut passer par tous les chemins pour rester aux affaires. Selon des observateurs, la plupart des candidats recalés, sont des proches et soutiens de l’ancien international camerounais Samuel Eto’o, candidat au poste de Président de la Fédération Camerounaise de football. En annonçant sa candidature, Samuel Eto’o s’est donné pour ambition d’assainir le football camerounais, en le débarrassant des pratiques et maux qui minent son bon fonctionnement. Samuel Eto’o avait déjà relevé de nombreux manquements, qui entourent le scrutin devant déboucher à la mise en place d’un nouvel exécutif à la tête de la FECAFOOT.  Le « grand 9 » avait d’ailleurs souligné et relevé dans une correspondance adressée au Pr. Narcisse Mouelle Kombi, ministre des Sports et de l’Education physique des pratiques de fraude de l’actuel exécutif de la fecafoot. « En dehors d’une falsification aggravée de la liste des clubs des championnats départementaux appelés à prendre part aux élections au niveau départemental, des menaces proférées à certains présidents des clubs, du conflit d’intérêt du président par intérim et de plusieurs membres de la Fecafoot qui sont à la fois juges et parties en étant candidats à des postes d’élus à ces élections, et surtout le refus par la Fecafoot d’appliquer une sentence arbitrale rendue par la chambre de conciliation du CNOSC […] il est clairement démontré par tous les faits que nous allons tout droit vers une mascarade électorale fomentée par l’exécutif intérimaire actuel dans l’unique but de se maintenir aux affaires », a écrit Samuel Eto’o dont l’ambition, on le rappelle,  est d’assainir, redynamiser et développer le football de son cher et beau pays le Cameroun qu’il aime tant. Affaire à suivre !

Ericien Pascal Nguiamba, Afriquepremiere.net

.

 

 

Leave A Reply

Afriquepremiere.net Administrateur-Directeur de Publication : Ericien Pascal Nguiamba. Rédaction Afrique 00237 699843976