Au Cameroun, le mouvement Give Back to Mama construit un grand pont entre la diaspora et la jeunesse

Samuel Ervé Mandeng face à la presse, apres la cérémonie de lancement du Mouvement Give Back to Mama le 16 juin 2021 à Yaoundé

Samuel Ervé Mandeng, l’initiateur du mouvement Give Back to Mama établi au Canada, donne la possibilité à la diaspora camerounaise d‘être désormais plus utile au pays à travers un partage d’expériences avec la jeunesse locale. Le mouvement Give Back to Mama bien accueilli par les autorités camerounaises a été officiellement lancé le 16 juin 2021 à Yaoundé, ainsi que la 2è édition des Cameroon Digital Boost. Zoom sur cette belle initiative qui permettra désormais de rendre les vacances utiles pour les camerounais de l’étranger mais également d’améliorer l’image de la diaspora qui a suffisamment été écornée ces derniers années.

Dans son allocution du 10 février 2021 à l’occasion de la 55ème édition de la fête nationale de la jeunesse, le Chef de l’État Paul Biya invitait la Diaspora Camerounaise installée à l’extérieur du territoire en ces termes : « …Si vous allez à la conquête du monde, revenez construire votre pays… ». C’est répondant à cet appel, que Samuel Ervé Mandeng a lancé le mouvement de développement « Give Back to Mama » avec pour objectif de mobiliser la Diaspora Camerounaise des quatre coins du monde autour de cet appel au développement du Cameroun. Lancé officiellement le 16 juin 2021, ainsi que  la 2è édition des Cameroon Digital Boost, ce mouvement mobilise des experts camerounais de la Diaspora pour booster l’industrie numérique, Favoriser la création des ponts d’expertises et des initiatives entre ces derniers et le Cameroun. Il s’agit pour les camerounais de divers domaines, Digital, médecine, politique, économie, administration du Sport, Communautaire… de se retrouver pour apporter leur contribution au développement du Cameroun.

Au cours de la cérémonie de lancement officiel du mouvement, les jeunes ont eu droit à une conférence sur « Comment construire une personnalité entrepreneuriale », suivie de la présentation des concepts « Give Back to Mama » et « Cameroon Digital Boost. ». Ils ont par la suite découvert les visages des différents conférenciers et des différents thèmes. « Si on s’intéresse à l’entrepreneuriat numérique c’est parce que c’est un devenir, c’est l’avenir du monde. Et aujourd’hui l’entreprenariat numérique, c’est la nouvelle transformation dans le monde. Malheureusement notre pays et beaucoup de pays africains ne peuvent pas se payer le luxe d’avoir des experts parce que la compétition du numérique se fait plus aux Etats unis et au Canada qui achètent des meilleurs experts dans le monde. Notre objectif ici avec le mouvement qu’on a créé le Cameroon Digital Boost et le mouvement « Give Back to Mama », c’est d’amener ces experts dans plusieurs domaines, de venir partager leurs expériences pendant 10 jours au Cameroun ou pendant 30 jours. Le mouvement Give Back to Mama c’est 30 jours d’expérience » a déclaré Samuel Ervé Mandeng qui a expliqué que les camerounais dans plusieurs domaines, pas seulement celui du digital, qui viennent en vacances au Cameroun vont partager leurs expériences avec les jeunes. « Ça permet de rendre les vacances utiles pour nos compatriotes et aussi d’améliorer l’image de la diaspora qui a suffisamment été écornée ces derniers années » déclare Samuel Ervé Mandeng qui dit avoir été agréablement surpris par l’accueil des autorités camerounaises.

Ericien Pascal Nguiamba

Leave A Reply

Afriquepremiere.net Administrateur-Directeur de Publication : Ericien Pascal Nguiamba. Rédaction Afrique 00237 699843976