Au Cameroun, le Pr. Shanda TONME rencontre les dignitaires musulmans et traditionnels à Yaoundé

Le Président du MPDR avec le Souverain Ewondo et ses collaborateurs…

Le Président du MPDR, le Mouvement Populaire pour le Dialogue et la Réconciliation est véritablement engagé sur le chemin du Dialogue. Après des entretiens avec les gouverneurs des Régions du Littoral, du Sud et du Centre, le Pr. Shanda TONME a été reçu le 3 juillet 2020 par le Chef et souverain Ewondo, Sa Majesté Ndjoa Michel Puis par le Grand Imam de Yaoundé Cheikh Oumarou Mallam. Des entretiens riches qui vont dans le sens de la construction d’un pays stable et paisible.

Le MPDR est un parti du changement et de la rupture. Changement et rupture avec la haine et la destruction du Cameroun. Cette formation politique qui va sans doute écrire les belles pages de la politique au Cameroun, a choisi pour maitres mots: Paix, Dialogue et réconciliation. Son Leader, le Pr. Jean-Claude- Shanda TONME est en tournée pour porter ce message aux autorités administratives, religieuses et traditionnelles. Et aux populations. Reçu le 3 juillet 2020 par le Chef et souverain Ewondo, Sa Majesté Ndjoa Michel qui avait à ses côtés ses proches collaborateurs, le président du MPDR a expliqué à ces dignitaires les idéaux de son parti qui navigue entre espérances, tolérances, solidarités, compassions et conciliations. Le Souverain Ewondo, et ses collaborateurs ont bien accueilli le message et ont encouragé le Pr. Shanda à poursuivre cette belle œuvre de construction de l’unité de la Nation.

Le Pr. Shanda Tonme avec les dignitaires musulmans au sortir de l’audience

Reçu quelques heures après par le Grand Imam de la capitale, le Président du MPDR s’est dit satisfait de cette audience qui a eu lieu au sein de la Mosquée. Tout un symbole. « Je suis content, c’est la première fois que je mets les pieds ici. Je découvre un lieu qui inspire l’humanité, la fraternité, le rassemblement et la paix » a déclaré le Pr. Shanda TONME au sortir de cette audience au cours de laquelle il a félicité le Grand Imam parce que « nous vivons un islam tolérant , un islam de paix,  un islam de développement de constriction, un islam grâce auquel la paix règne au Cameroun » a-t-il déclaré avant d’ajouter que «j’ai reçu beaucoup d’assurance sur l’engagement du chef des croyants de la capitale de m’accompagner, de soutenir toute démarche, pour le dialogue la paix et la réconciliation au Cameroun, pour l’unité de notre pays afin qu’en réalité que nous connaissions la même place, la même dimension, la même affection, et le même amour entre tous les enfants, fils et filles de notre pays ». Avant de se séparer, et après avoir reçu la bénédiction du Grand Imam de Yaoundé, le Président du MPDR a rassuré Cheikh Oumarou Mallam : « Je suis prêt à revenir ici à tout moment pour participer à toutes les activités  qui vont dans le sens de ce que vous faites tous les jours, rassembler les croyants, les conseillers et même les aider ».

Ericien Pascal Nguiamba

Leave A Reply

Afriquepremiere.net Administrateur-Directeur de Publication : Ericien Pascal Nguiamba. Rédaction Afrique 00237 699843976