Télécoms: Le Gabon et le Cameroun s’offrent une puissante interconnexion de la fibre optique

Les délégations sur le site à Meyo-Kye

L’inauguration de l’interconnexion des réseaux de transmission numérique entre le Cameroun et le Gabon a eu lieu Jeudi 15 juillet 2021 dans la ville gabonaise de Meyo- Kye(département du Ntem, province du Woleu- Ntem), à 617 km de la capitale Libreville. C’était en présence du Ministre des postes et télécommunications du Cameroun, du Ministre d’Etat, Ministre de la communication et de l’économie numérique du Gabon, et du Ministre des transports des postes et des télécommunications de la République de Guinée Equatoriale mais également du Représentant de l’Union Internationale des Télécommunications (UIT) zone Afrique Centrale et Madagascar etc. Enjeux, opportunités et retombées de cet important projet sous régional.
Par Ericien Pascal Nguiamba Bibiang, envoyé spécial au Gabon.
« L’acte que nous posons aujourd’hui est une étape majeure de la coopération entre la République du Cameroun et la République Gabonaise en matière d’interconnexion des réseaux de transmission à fibre optique. Il doit être salué à sa juste dimension » a déclaré le Ministre d’Etat, Ministre de la communication et de l’économie numérique de la République Gabonaise Edgard Anicet MBOUMBOU MIYAKOU qui a profité de cette tribune pour rendre un vibrant hommage aux Présidents Paul Biya et à son homologue Ali Bongo Ondimba « Pour leur implication personnelle dans la matérialisation de cet important projet considéré à juste titre comme l’expression vivante de la ferme volonté de nos deux chefs d’Etat d’améliorer le quotidien de leurs populations et partant d’accroitre de façon significative la productivité du tissu économique de notre sous-région» a-t-il ajouté. En effet, en terme d‘opportunités et de retombées, cette nouvelle infrastructure moderne et de dernière génération va permettre de développer l’économie numérique, réduire la fracture numérique, réduire les coûts de communications dans la sous-région ; améliorer l’offre des services numériques dans la sous-région. Elle permettra également d’améliorer la disponibilité des services à un taux de 99,99% conforme aux normes de l’Union internationale des Télécommunications par la sécurisation du trafic issu des différents câbles sous-marins entre les deux pays et d’améliorer la coopération sous régionale par l’interconnexion des universités et des grandes écoles.
A la Cameroon Télécommunications(CAMTEL), représentée à cette cérémonie par son Directeur général adjoint, M. Ollé Bertin en lieu et place de Madame le Directeur Général Judith Yah Sunday empêchée, l’on annonce plusieurs services que va offrir cet important projet. Clément Ngongeh Ayafor, le Directeur technique de Camtel parle notamment de la capacité offerte, environ 100 térabits/s ; visioconférence ; E-learning ; E-commerce ; Télémédecine ; Télétravail ; Messages web ; Forum de discussion ; et le transfert des fichiers. « Cet ambitieux projet, volonté commune de nos deux Chefs d‘Etat est le fruit d’une coopération sous régionale dont l’objectif est d’interconnecter nos deux capitales de la sous-région en fibre optique permettant par la même occasion de relier toutes les villes traversées par cette infrastructure » a déclaré le Ministre d’Etat, Ministre de la Communication et de l’économie numérique du Gabon qui avait à ses côtés Jean-Jacques Massima-Landji le Représentant de l’Union Internationale des Télécommunications (UIT) zone Afrique Centrale et Madagascar, le Ministre des transports des postes et des télécommunications de la République de Guinée Equatoriale Rufino OVONO ONDO et Minette Libom Li lrkeng, Ministre des postes et Télécommunications du Cameroun pour qui ce projet est « une avancée importante dans le processus d’intégration numérique entre le Cameroun et le Gabon ».En outre, souligne-t-elle, « une page significative de l’intégration sous régionale est entrain de s’écrire à la faveur de cette inauguration de l’interconnexion des réseaux de transmission numérique entre le Cameroun et le Gabon ». Ce projet porteur de développement, est ainsi implanté dans le département du Ntem qui fait partie de la zone dite des trois frontières, zone par excellence de l’application de la politique d’intégration sous régionale qui occupe une place de choix dans la vision de développement des Chefs d’Etat du Cameroun, de la Guinée Equatoriale et du Gabon.

 

Leave A Reply

Afriquepremiere.net Administrateur-Directeur de Publication : Ericien Pascal Nguiamba. Rédaction Afrique 00237 699843976