Tchad/Présidentielle 2021 : Les Missions d’Observation électorale jugent le scrutin

Le Maréchal Idriss Déby Itno et la Première Dame Hinda Déby Itno ont voté le 11 avril 2021 à N’Djamena.

De nombreuses Missions d’Observation électorale africaines ont fait le déplacement de la capitale, N’Djamena pour cette élection présidentielle du 11 avril 2021 qui a mis en lice 7 candidats dont le Maréchal Idriss Déby Itno qui brigue un 6è mandat. Les Chefs de délégations de ces missions d’observation électorale rencontrés en ce jour de vote, jugent déjà le scrutin en attendant la publication de leurs rapports officiels. Révélations.

Ericien Pascal Nguiamba, Envoyé spécial

Pour le Chef de délégation de la Mission d’Observation du Conseil Africain pour la Démocratie(CAD), l’ancien Ministre et ancien Président de la Commission Electorale Nationale Indépendante(CENI) du Mali Seydou TRAORE « le vote s’est bien déroulé à l’image de celui d’hier consacrés exclusivement aux forces de l’ordre et de sécurité. Nous avons pu sur place confirmer les dires du président de la CENI, un bureau de vote en ordre règlementaire par rapport aux bulletins de vote, la liste des votants l’encre indélébile l’urne transparente et puis l’isoloir qui permet la discrétion du vote ».

Seydou TRAORE

Seydou TRAORE relève que « contrairement à des affirmations qu’on avait pu entendre il y a quelques jours, c’est vraiment le calme et la sérénité  avec des électeurs tchadiens décidés à exercer leur droits de vote. Partout ailleurs où le Conseil Africain pour la Démocratie s’est déployé c’est le calme c’est la sérénité, une confirmation des propos du président de la ceni que nous avons rencontré comme quoi le matériel électoral est en place conforment aux textes règlementaires qui régissent les élections en République du Tchad ».

Roland LUMUMBA OKITO membre du Conseil Africain pour la Démocratie et Président de la Fondation Patrice Emery Lumbumba est clair: « Mon impression est très positive par rapport à ce qui vient de se passer, ça a commencé hier avec le vote des militaires ça s’est bien déroulé, aujourd’hui le président a voté avec son épouse et la population a voté. On a observé que ça s’est très bien passé et tous les matériels électoraux sont là tout s’est passé dans le calme avec les échos qu’on a des autres bureaux jusqu’à maintenant tout se passe dans de très bonnes conditions » a-t-il déclaré.

Roland LUMUMBA OKITO

Il dirige la fondation Patrice Emery Lumumba qui s’occupe de la jeunesse et du développement. Cet homme qui a été observateur des élections au Venezuela, et en Russie est actuellement sur un grand projet. Celui de ramener la dépouille de Patrice Lumumba en République Démocratique du Congo au mois de juin pour un repos éternel pour ce héros.

Jean MVA promoteur de l’ONG Œuvre Humanus basée à Abidjan en Côte d’ivoire qui a déjà supervisé 4 élections au Tchad, deux élections en Côte d’ivoire, une élection au Benin et une élection au mali déclare: «Nous sommes ici depuis une semaine, les choses se passaient bien durant la campagne. Hier on a d’abord parcouru la ville pour les élections des militaires, des corps habillés, les policiers gendarmes et autres, ça s’est très bien passé et ce matin on a vu le Président de la République  voter. Nous avons vu que  le vote s’est bien passé. Le but de notre arrivée c’est d’encourager le Tchad sur le chemin de la démocratie sur le chemin du développement démocratique et ça fait partie de notre prérogative ».

Jean MVA, au centre. Avec ses collaborateurs.

L’ONG Œuvre Humanus a été créée en 2007 avec pour objectif de participer d’une manière efficace, efficiente à la démocratie en Afrique, d’aider les gouvernants à concevoir des programmes pratiques pour pouvoir grandir sur ce chemin de la démocratie, explique son promoteur.

MERAM ABAKAR Moussa

MERAM ABAKAR Moussa Présidente de Convergence Alternative Pérenne pour la Transparence des Elections(CAPTE) association tchadienne a également donné son sentiment à chaud : «  Nous avons observé que les bureaux de vote ont été ouverts à l’heure, aucun incident n’a été enregistré. Nous avons déployé plus de 50 observateurs, 20 observateurs dans les 10 arrondissements de N’Djamena et les 30 autres dans les provinces… »

Me Yacoubou K. HAMADOU

Me Yacoubou K. HAMADOU ancien ministre togolais des droits de l’homme ancien ministre de la culture et ancien ministre du travail, à la tête de la mission d’observation de l’Institut Panafricain d’Assistance Electorale s’est confié avec beaucoup d’assurance à notre reporter : « Nous avons déjà eu à observer une partie du processus au moment de la campagne. Nous avons assisté à deux grands meetings, les deux derniers du président sortant et d’un de ses principaux challengers. Nous avons déjà observé l’engouement, il y avait une foule immense  et le langage d’apaisement surtout le discours du Président qui avait demandé à ce que ça se déroule dans la paix la réconciliation nationale. Puis hier, nous avons assisté au vote par anticipation des forces de l’ordre et de sécurité dans le calme, dans la discipline. Aujourd’hui nous avons eu la chance et le privilège d’être dans le bureau de vote n4 où la première personnalité du pays le Président de la République a accompli son devoir citoyen et nous avons constaté le même engouement. Nous avons surtout  constaté avec satisfaction que les opérations se déroulent dans le respect des normes et aussi bien par les textes tchadiens que les textes internationaux puisque les isoloirs sont là les urnes sont transparentes les fiches disponibles les observateurs en nombre assez impressionnant et donc nous ne pouvons que remercier Dieu pour le calme et la tranquillité dans lesquelles se déroulent les opérations et nous prions Allah le tout puissant pour que ça continue ainsi et que ça se termine dans la parfaite quiétude pour la grandeur de la démocratie tchadienne mais en même temps la grandeur de la démocratie africaine puisque nous sommes tous des africains, nous sommes en terre africaine ».

Déjà la veille, Mohamed Salah Babiker qui conduit la mission d’observation de l’Organisation de la Coopération Islamique(OCI)  affirmait avoir vu  « une atmosphère paisible. Je n’ai pas vu d’incident ni de violence rien du tout dans quelques bureaux cet après-midi lors du vote des militaires. On a constaté que l’ambiance était paisible festive. On a constaté aucun problème aucun incident et le processus s’est déroulé de manière normale selon les normes internationales reconnues » a-t-il  souligné.

COMPAORE Saidou

COMPAORE Saidou Président de la Coordination de la Mission Internationale  des Observateurs  de la Société Civile Africaine(COMISCA) a indiqué que depuis l’arrivée au Tchad de la mission qu’il conduit,  ses impressions sont très bonnes et appréciables « parce que nous avons remarqué quand même que l’ambiance est très détendue et conviviale, et nous avons effectivement assisté au vote du Président ce matin , vous avez vu l’affluence des électeurs et en toute tranquillité ils sont venus pour accomplir leur droits civiques. Nous pensons que c’est une élection qui est partie pour être une élection apaisée acceptable et régulière » a-t-il déclaré avant d’ajouter que « nous sommes venus au Tchad en tant que panafricains, et vous savez que le Président Idriss Déby Itno est un panafricain engagé et qui lutte pour l’indépendance totale de notre continent, c’est un leader c’est un visionnaire nous pensons qu’en tant que panafricains nous devrions venir lui apporter notre modeste contribution… nous sommes venus pour lui témoigner notre gratitude, et accompagner le peule tchadien dans  son ensemble pour son épanouissement ». En rappel, la COMISCA  qui a été créée en 2010 milite en faveur des élections crédibles et apaisées en Afrique. Et apporte la contribution pour que l’Afrique soit unie et indépendante. D’autres missions d’observation électorales se prononceront officiellement bientôt.

Ericien Pascal Nguiamba

Envoyé spécial AMBITIONS, AFRIQUEPREMIERE.NET

Leave A Reply

Afriquepremiere.net Administrateur-Directeur de Publication : Ericien Pascal Nguiamba. Rédaction Afrique 00237 699843976