Cameroun : Le Comité de pilotage du Programme conjoint Gouvernement-ONU Youth Connekt Cameroon en concertation à Yaoundé

Le Ministre Mounouna FOUTSOU à l’ouverture des travaux.

Le Ministre de la Jeunesse et de l’Education Civique Mounouna FOUTSOU a présidé le 19 novembre 2021 à Yaoundé, la première Session du Comité de Pilotage (COPIL) du Programme Conjoint Gouvernement-ONU  »Youth Connekt Cameroon ». C’était en présence de Jean Vincent de Paul GWETH, Conseiller Technique Principal au PNUD et Représentant du Programme des Nations Unies pour le Développement. Echos de cette première session.

« Les travaux de cette session inaugurale du Comité de Pilotage marquent un tournant décisif, une étape importante dans le processus d’implémentation du Youth Connekt qui permettra à ce vaste programme, j’en suis convaincu, de prendre définitivement son envol et atteindre en très peu de temps sa vitesse de croisière. A cet effet, il nous revient l’exaltant devoir de procéder au bilan des réalisations à mi-parcours de la phase pilote de trois ans pour permettre non seulement de situer l’ensemble des membres du Comité à un même niveau d’information sur la performance, mais surtout de capitaliser les acquis, d’identifier les facteurs de ralentissement, les contraintes afin de proposer des solutions appropriées. Par ailleurs, les travaux de ce jour s’inscrivent également dans la perspective de l’examen et de l’adoption du plan de travail annuel 2022. Qu’il me soit également permis dans la même lancée de vous annoncer la célébration de l’an 2 du Youth Connekt Cameroun qui aura lieu le 09 décembre 2021 en marge de la tenue du Salon International de Promotion des Entreprises du Plan Triennal Spécial-Jeunes (SIPROME-PTS), dont l’objectif est non seulement de rendre visible et lisible les activités du PTS-Jeunes, mais également de promouvoir les produits des jeunes bénéficiaires des financements de ce programme pour la valorisation du label « Made in Cameroon ».Je voudrais, chers membres du Comité que cet évènement soit considéré comme un galop d’essai, un test grandeur nature pour booster davantage notre volonté d’organiser le Youth Connekt Africa au Cameroun. »  a déclaré le Ministre de la Jeunesse et de l’Education Civique Mounouna FOUTSOU à l’ouverture des travaux. Il faut noter que  le Youth Connekt est une initiative conjointe ONU-Gouvernements dont l’objectif est de connecter les jeunes à diverses opportunités socioéconomiques et politiques, dans le but d’optimiser leur autonomisation et par conséquent, faciliter leur pleine participation au développement. Cette initiative permet donc de renforcer la connexion des jeunes à leurs pairs, leurs modèles, aux ressources et aux compétences pour ainsi favoriser leur saine émulation. Lancé pour la première fois en 2012 au Rwanda, le Youth Connekt s’est étendu sur une dizaine de pays africains en même temps que le processus de contextualisation a été amorcé dans d’autres. C’est ainsi que, fort de son expérience acquise grâce à sa participation aux travaux de l’initiative en septembre 2016 et aux 2ème et 3ème sommets tenus respectivement en 2018 et 2019 à Kigali, le Gouvernement du Cameroun avec l’appui des Agences du Système des Nations-Unies (PNUD, UNFPA, UNESCO et UNV) a pris l’engagement de développer ce programme au Cameroun. Il a été lancé sous le Très Haut Patronage du Président de la République, Paul BIYA, le 09 décembre 2019 au Palais Polyvalent des Sports de Yaoundé.

Les travaux de cette session inaugurale du Comité de Pilotage marquent un tournant décisif, une étape importante dans le processus d’implémentation du Youth Connekt qui permettra à ce vaste programme, de prendre définitivement son envol et atteindre en très peu de temps sa vitesse de croisière. Il était question de procéder au bilan des réalisations à mi-parcours de la phase pilote de trois ans pour permettre non seulement de situer l’ensemble des membres du Comité à un même niveau d’information sur la performance, mais surtout de capitaliser les acquis, d’identifier les facteurs de ralentissement, les contraintes afin de proposer des solutions appropriées. Par ailleurs, les travaux de cette session  s’inscrivaient également dans la perspective de l’examen et de l’adoption du plan de travail annuel 2022.

Le Ministre Mounouna FOUTSOU a également profité de cette occasion de d’annoncer la célébration de l’an 2 du Youth Connekt Cameroun qui aura lieu le 09 décembre 2021 en marge de la tenue du Salon International de Promotion des Entreprises du Plan Triennal Spécial-Jeunes (SIPROME-PTS), dont l’objectif est non seulement de rendre visible et lisible les activités du PTS-Jeunes, mais également de promouvoir les produits des jeunes bénéficiaires des financements de ce programme pour la valorisation du label « Made in Cameroon ».

Il faut noter que  pour son implémentation au Cameroun, cinq piliers ont été retenus à savoir : l’interconnexion des jeunes ; l’emploi et l’entrepreneuriat ; l’éducation civique, la participation citoyenne et la cohésion sociale ; la réduction de l’écart genre et la promotion de la santé sexuelle et reproductive. Dans sa conception et sa stratégie, le Programme Youth Connekt Cameroon se positionne comme un cadre de mutualisation des approches, de renforcement de la synergie et de déploiement des opportunités existantes, dans le but ultime d’améliorer durablement l’autonomisation socio-économique et l’engagement citoyen des jeunes pour leur meilleure implication dans le développement économique et social du pays.

Les missions du Comité de Pilotage

L’atteinte des objectifs du Programme  »Youth Connekt Cameroon » est essentiellement tributaire d’une planification rigoureuse, d’un suivi et d’une coordination régulière des actions menées. C’est dans cette optique qu’une session du comité de Pilotage du Projet est programmée chaque année. Le Comité a pour missions d’organiser, de coordonner et de superviser toutes les activités du Programme conjoint Gouvernement-ONU (YCC).  A ce titre, il est chargé : de donner les orientations stratégiques dans l’exécution du Programme conjoint;   d’examiner et d’approuver les Plans Annuels de Travail et les Budgets (PTBA) y afférents, les rapports d’activités, les rapports d’évaluation et  le rapport final ;  d’appuyer le développement de partenariats et la mobilisation des ressources ; de décider des appuis à accorder aux différents partenaires ; de formuler les directives à l’attention de l’Unité de Gestion du Programme (UGP) ; de guider le processus de développement institutionnel et assurer la durabilité du  Programme conjoint et d’approuver le suivi de la mise en œuvre du  Programme conjoint.  Le Comité de Pilotage qui s’est tenu  le 17 novembre 2021 à Yaoundé  a connu la participation des Membres Représentants Désignés des Administrations Publics et Partenaires à savoir,  les Services du Premier Ministre, du Ministère des Finances,MINEPAT, du MINEPIA, du MINEFOP, du MINPMESSA, du MINPROFF, du MINADER, du MINSUP, du MINREX, du MINPOSTEL, du MINRESI, du MINSANTE, du MINCOMMERCE, du MINDEDEVEL. Les partenaires internationaux y étaient représentés par le Bureau Multisectoriel de l’UNESCO pour l’Afrique Centrale ; Madame *MANGUELE Gertrude (Fonds des Nations Unies pour la Population) ;Madame MENGUE Ango (Entité des Nations Unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes (ONUFEMMES) ;l’Agence de Promotion des Petites et Moyennes Entreprises (APME) ; Tamba (Communes et Villes Unies du Cameroun) ;Monsieur *CHASSEM TCHATCHUM Narcisse* (Groupement Inter-patronal du Cameroun (GICAM) ; Madame PUENE Françoise (Représentant partenaires techniques et financiers et bailleurs de fonds) ; Madame Fadimatou Iyawa Ousmanou* (Présidente du Conseil National de la Jeunesse).

Dans son allocution de circonstance, Jean Vincent de Paul GWETH , Conseiller Technique Principal au PNUD et Représentant du Représentant du PNUD au Cameroun a traduit sa satisfaction pour le dynamisme du Minjec en faveur de la mise en œuvre du Youth Connekt Cameroon. Il a également encouragé les parties prenantes à la mise en œuvre de cette initiative à redoubler d’efforts pour résorber le problème du chômage des jeunes par la création des richesses et donc des emplois en leur faveur.

La Représentante du Ministère de la Décentralisation et du Développement Local a cherché à avoir plus de précisions sur la mise en place des Conseils Municipaux Jeunes et son encrage sur l’initiative YouthConnekt Cameroon. Le Représentant du Ministère de l’agriculture et du Développement Rural (MINADER) a émis le vœu de voir intégrer toutes les sectorielles dans la mise en œuvre du Youth Connekt Cameroon. La préoccupation du Représentant du MINEPIA a été celle de savoir comment capitaliser le système des chaînes de valeurs dans le domaine agricole. Aussi, il a relevé le fait que certains jeunes pensent qu’il y a de l’argent dans des coffres disponibles pour le financement de leurs projets. D’après le membre de la Coordination Technique et Représentant des Services du Premier Ministre, il est nécessaire de formuler des résolutions. Ainsi, sur la base de ces résolutions, l’on pourrait se projeter.
La Représentante du MINFOP a proposé d’annexer au document projet, un chronogramme détaillé des activités sur le terrain. Une proposition bien accueillie par le Ministre. Pour le Dr TCHOUNDJA, l’expert invité des questions d’entrepreneuriat, il faut réarmer les jeunes sur le plan économique. Il préconise le changement des mentalités pour créer une nouvelle génération d’entrepreneurs que promeut le  »Youth Connekt Cameroon ». Selon le Représentant du Ministère de l’Enseignement Supérieur, les incubateurs installés au sein des établissements du Supérieur sont des opportunités pour orienter les formations reçues par les jeunes dans les universités vers des emplois précis.

Les recommandations

Rendre opérationnel l’Unité de Gestion du Projet ; Identifier les activités qui concourent à l’atteinte des objectifs du Youth Connekt Cameroon en vue de leur inscription dans le plan de travail annuel ;Suggérer à leurs hiérarchies respectives, l’élaboration des circulaires en directions des services déconcentrés, des services rattachés (projets, programmes et établissements publics) ;Mettre l’accent sur la connexion des jeunes; Contribuer à l’élaboration du PTA 2022 en vue de sa validation lors de la prochaine session du Comité.

Les résolutions

A l’issue des échanges, des résolutions ont été prises à savoir : Ordre du jour adopté ; Rapport d’activités adopté ; La mise en place d’une unité de gestion interministérielle du Programme. Par ailleurs, les discussions sont allées dans le sens de la prévision de l’unité de gestion dans l’arrêté portant création, organisation et fonctionnement du Comité de Pilotage du Programme. A noter aussi l’Organisation des deux sessions ordinaires du Comité de Pilotage par an. Bon à savoir, le MINJEC a défendu l’idée selon laquelle, tous les Piliers ne peuvent pas se mettre en place de façon harmonieuse,  »sauf saupoudrage », précise-t-il. Selon Mounouna FOUTSOU, la priorité doit être portée sur l’interconnexion des jeunes en attendant un inventaire des besoins de jeunes.

Rédaction Afriquepremiere.net

 

 

Leave A Reply

Afriquepremiere.net Administrateur-Directeur de Publication : Ericien Pascal Nguiamba. Rédaction Afrique 00237 699843976