Au Cameroun, deux patrons de presse victimes d’un cambriolage sauvage à Yaoundé, d’importants documents emportés

La scène, digne d’une action d’un film hollywoodien s’est déroulée peu avant 23h(heure locale) à Essos, un quartier populaire et chaud de la capitale Yaoundé. l’État actuel des véhicules des deux Directeurs de Publication renseigne sur la brutalité avec laquelle les malfrats ont opéré. Détails.
« Je viens de faire l’objet d’un Cambriolage. Je suis venu voir un confrère, DP du journal Essingan au Camp sonel Essos subitement on vient me dire que mon véhicule a été cambriolé quand je sors je découvre la vitre arrière de mon véhicule cassée. Un sac emporté avec les documents de l’entreprise, les cachets, et un 4/9 marché public et d’autres pièces que j’oublie » c’est par ces mots que Raymond Barre Mekamba le jeune Directeur de Publication du journal Le Reporter Hebdo a saisi la rédaction de Afriquepremiere.net après cette barbarie commise par ces malfrats. Non loin du bolide de Raymond Barre Mekamba, le véhicule de Marie Robert Eloundou Directeur de Publication du journal Essingan,tri-hebdomadaire régional Centre Sud Est, a également été saccagé par les mêmes malfrats, on dirait en mission commandée. Pour l’instant on ignore les pertes du côté du DP de Essingan. Sa chance est que son véhicule était garé non loin du bureau. En attendant les résultats des enquêtes, des questions se posent. Comment les deux véhicules ont-ils été cambriolés au même moment ? Que cherchaient réellement les bandits ? Étaient-ils en mission commandée ? Si Oui au compte de qui ? Il faut noter qu’actuellement au Cameroun, les deux Directeurs de Publication font partie des rares patrons de presse dont les entreprises se portent relativement bien malgré les difficultés financières auxquelles est confrontée la presse camerounaise actuellement. Outre le journal le Reporter Hebdo, qui a également une version magazine, Raymond Barre Mekamba est également propriétaire d’une imprimerie à Yaoundé. Le Journaliste ne cache plus également ses ambitions politiques… Marie Robert Eloundou Andegue est patron d’un cabinet conseil. Son journal Essingan tri-hebdomadaire régional Centre Sud et Est emploi des journalistes professionnels. Le journaliste vient par ailleurs d’être choisi pour présider aux destinées d’une chefferie traditionnelle dans son village dans la Lekié petite localité située non loin de la capitale politique du pays… Les deux patrons de presse qui viennent d’être victimes d’un cambriolage sauvage sont donc deux jeunes entrepreneurs qui font la fierté de la presse privée au Cameroun…Une prospérité qui dérange qui? Affaire à suivre.
Ericien Pascal Nguiamba Bibiang

Leave A Reply

Afriquepremiere.net Administrateur-Directeur de Publication : Ericien Pascal Nguiamba. Rédaction Afrique 00237 699843976