Afrique centrale : La transhumance transfrontalière apaisée au centre d’un forum sous régional à Rey Bouba au Cameroun

Ce forum sous-régional des acteurs locaux directs de la transhumance transfrontalière et des parties prenantes traditionnelles issus des communautés à la base qui s’est achevé le 28 octobre 2021 et qui a réuni des participants venus du Tchad, du Cameroun de la République centrafricaine et du Nigeria, est une initiative du Projet GIZ d’Appui au complexe BSB Yamoussa en collaboration avec le Lamidat de Rey Bouba. Objectif principal,  échanger, partager des expériences et  réfléchir dans le cadre de la construction de dialogue en faveur d’une transhumance apaisée.

Ce Forum a regroupé 127 participants locaux des communautés du Cameroun, du Nigeria, du Tchad, et de la Centrafrique au Lamidat de Rey Bouba dans le département du Mayo-Rey dans la Région du Nord Cameroun du 25 au 28 octobre 2021. Présence remarquable à l’ouverture des travaux de Sa Majesté le Lamido de Rey Bouba, Aboubakary Abdoulaye. Le forum sous régional chefferies traditionnelles et des acteurs locaux transfrontaliers a également réuni toutes les autorités  et chefferies traditionnelles et les représentants  des groupements de transhumance (Lamidat, Mbororos, Acteurs ruraux etc.). Trois thématiques ont meublé les travaux à savoir, « Transhumance transfrontalière : acteurs, contraintes, implications sécuritaires, attentes des transhumants, circuits, propositions de pistes de solutions, rôles et responsabilités des différents acteurs » ; « Transhumance frontalière : analyse des conflits et des crises multiformes et mutilateurs : implications, solutions et dispositifs de prévention et de gestion traditionnels » ; « Transhumance frontalière : Rôles et responsabilités des autorités traditionnelles : mécanisme de la gestion traditionnelle de la transhumance, respect des règles traditionnaires  et des dispositions de la législation règlementant la gestion des ressources naturelles .

Le Forum avait pour objectifs  de poursuivre la construction  de dialogue multi-acteurs participatifs pour une transhumance transfrontalière apaisée, sur la base d’une vision commune et des directives  de l’accord de N’Djamena ; renforcer la mobilisation sociale et les capacités de dialogue des structures traditionnelles en faveur d’une transhumance apaisée ; favoriser l’émergence d’une participation effective  des relais traditionnels dans le respect de leurs rôles et responsabilité en matière de prévention et de gestion de conflits dans le cadre de la transhumance frontalière.

Le Contexte.

Il faut rappeler que la coopération allemande intervient dans le cadre du programme « Gestion Durable  des forêts dans le bassin du Congo » à travers une action spécifique en faveur du BSB Yamoussa dont l’objectif est « la gestion des parcs nationaux du complexe transfrontalier  BSB Yamoussa et de ses zones périphériques est améliorée de façon durable ». La GIZ au travers de ses missions est chargée de renforcer les capacités  des acteurs locaux, des autorités en charge de la gestion des aires protégées dans leur ensemble notamment à travers des appuis multiformes, à l’animation des cadres de concertation. Par ailleurs le projet GIZ d’appui au Complexe BSB Yamoussa met en œuvre des activités dans le cadre de la mise en place d’un processus de réflexion  et de concertation devant aboutir à la conception d’une approche de gestion participative  et durable des thématiques spécifiques à la gestion  des aires protégées et à la mobilisation des acteurs  notamment la prise en charge de la question de la gestion concertée et apaisée de lia transhumance dans le BSB Yamoussa. C’est donc dans ce cadre que le Projet GIZ d’Appui au complexe BSB Yamoussa en collaboration avec le Lamidat de Rey Bouba , s’est proposé d’organiser ce forum sous-régional des acteurs locaux directs de la transhumance transfrontalière et des parties prenantes traditionnelles issus des communautés à la base, en vue d’échanger, de partager des expériences et de réfléchir dans le cadre de la construction de dialogue en faveur d’une transhumance apaisée.

EPN, Afriquepremiere.net

Leave A Reply

Afriquepremiere.net Administrateur-Directeur de Publication : Ericien Pascal Nguiamba. Rédaction Afrique 00237 699843976