Tchad/Présidentielle 2021 : L’offre politique du candidat Albert Pahimi Padacké

Le Quartier Général du RNDT- Le Réveil à N’Djamena

L’ancien Premier Ministre tchadien, est présenté par ses militants et sympathisants comme le «candidat du changement sans revanche », ou encore comme « L’homme de la situation » pour cette élection présidentielle du 11 avril 2021. Au quartier Abena à N’Djamena où est situé le quartier général de sa formation politique, le Rassemblement National des Démocrates Tchadiens (RNDT- Le Réveil),  c’est le Coordonnateur de sa Permanence électorale, Voutsou Loksala Philippe qui accueille la presse venue s’enquérir de l’évolution de sa campagne électorale. L’homme qui nous reçoit ce samedi 3 avril 2021 est visiblement très confiant et un peu trop optimiste sur l’issue de la prochaine présidentielle. Après quelques civilités, il nous dévoile le programme politique du Candidat Albert PAHIMI PADACKE, qui a été Premier Ministre sous Idriss DEBY ITNO du 13 février 2016 au 3 mai 2018.

Récit : Ericien Pascal Nguiamba

Envoyé spécial AMBITIONS, AFRIQUEPREMIERE.NET

Le visiteur qui débarque à la permanence électorale du candidat PAHIMI PADACKE Albert est frappé par des slogans inscrits un peu partout sur les murs. La campagne se fait également en interne.  Le reporter peut donc lire que cet homme politique est « pour l’épanouissement de la femme tchadienne », « Pour le triomphe de la justice de l’équité et de l’égalité ». Pour lui,  la femme occupe visiblement une place importante dans la société tchadienne puisqu’elle est présentée ici comme « motrice d’une nation prospère ». La jeunesse n’est pas en reste car le RNDT- Le Réveil se considère aussi comme « Le parti de la jeunesse  engagée et consciente pour la sauvegarde du caractère sacré de la vie, le respect de la personne humaine et sa dignité ». On peut également lire sur des murs que le RNDT-Le Réveil « c’est rompre avec la pensée unique », et que c’est un « Parti porteur d’avenir et d’espérance ». Des slogans qui montrent à suffisance les ambitions de Albert PAHIMI PADACKE pour le Tchad, un pays qu’il a d’ailleurs servi comme Premier Ministre sous Idriss DEBY ITNO, l’actuel Maréchal du Tchad du 13 février 2016 au 3 mai 2018.

Voutsou Loksala Philippe

« Notre candidat a pris l’engagement en matière d’accès à la fonction publique. Nous organiserons des concours  d’entrée à la fonction publique, pour pouvoir placer les tchadiens égaux devant la loi…la réforme sera engagée dans le cadre des finances publiques, afin de mieux assumer les charges de l’Etat » déclare le Coordonnateur de la Permanence Electorale du Candidat PAHIMI PADACKE Albert, qui indique au cours de l’entretien avec la presse que son parti prône « la gouvernance axée sur les résultats ». Pour lui, « un franc du peuple tchadien doit produire un résultat tangible visible pas dans une opacité où nous regardons tous aujourd’hui…  Pour développer ce pays, que chacun puisse assumer sa responsabilité chacun doit être responsable devant le citoyen lamda, afin que nous puissions nous développer » dit Philippe Voutsou Loksala qui insiste sur les critères de performance et de compétence dans l’administration tchadienne.  « Nous avons une politique très compétitive, la campagne a démarré par un grand meeting au stade Idriss-Mahamat. Depuis  le 19 mars 2021, le candidat du RNDT- Le Réveil a fait le tour de plusieurs provinces de l’Est du pays. La mobilisation est de taille. Nous sommes rassurés de la victoire le 11 avril 2021 puisque nous avons présenté un programme politique détaillé pour conquérir l’électorat du Tchad » ajoute-t-il. Il justifie ses propos par un  programme qui, selon lui, « réponds aux besoins et aspirations du peuple tchadien ». M. Voutsou Loksala déclare également que des « dispositions nécessaires » ont été prises « pour contrôler » le déroulement du scrutin. « Nous avons déployé les délégués dans différents bureaux de vote et selon la voie légale » dit-il. Le 31 mars dernier, le parti a lancé un appel à tous les tchadiens  à retirer leurs cartes d’électeurs, pour choisir la personne à qui ils veulent confier la destinée du pays. Ancien Premier Ministre dont  l’alliance avec le parti au pouvoir a été rompue, Albert PAHIMI PADACKE rêve aujourd’hui de diriger le Tchad. Né le 15 novembre 1966 à Gouin dans la sous-préfecture de Torrock, région du Mayo-Kebbi Ouest, il est sur le terrain de la campagne électorale.  « Toutes les instances du parti sont mobilisées dans les quartiers les villes et il y a une permanence électorale en contact avec tous les directeurs de campagne dans les arrondissements les départements les quartiers » renseigne Philippe Voutsou Loksala. Mais en face de l’ex Premier Ministre, se trouve le candidat sortant, le Marechal Idriss DEBY ITNO présenté par ses militants sympathisants, soutiens et alliés comme « le candidat du consensus ». Très attendu donc le verdict des Urnes.

Ericien Pascal Nguiamba, envoyé spécial

Leave A Reply

Afriquepremiere.net Administrateur-Directeur de Publication : Ericien Pascal Nguiamba. Rédaction Afrique 00237 699843976