Prétendu massacre au Cameroun: L’ODS dénonce la campagne de sabotage de l’armée Camerounaise

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Lilian Koulou Engoulou,face à la presse nationale et internationale le 20 février 2020 à Yaoundé.

Face à la presse nationale et internationale le 20 février 2020 à Yaoundé, Lilian Koulou Engoulou, le Coordonnateur Général de l’ODS, l’Observatoire du Développement Sociétal, est monté au créneau pour dénoncer les accusations non fondées de certains médias, ONG, acteurs politiques et de la Société civile, faisant état du massacre des civils dont des femmes et des enfants dans la localité de Ngarbuh dans la région du Nord-Ouest du Cameroun. Les grandes articulations de cette Déclaration musclée.
« L’Observatoire du Développement Sociétal, fidèle a ses missions de lutte contre les inégalités et de défense des droits des populations et des usagers, prend note des prises de positions et autres accusations non fondées de certaines ONG, médias, acteurs politiques et de la société civile, faisant état du massacre de civils dont des femmes et des enfants dans la localité de Ngarbuh département du Donga-mantung région du Nord-ouest en date du 14 février 2020. L’Observatoire tient à souligner pour le déplorer avec la plus grande vigueur, cet activisme de mauvais alois dont le but est de ternir l’image du Cameroun et de saper le moral des forces de défense et de sécurité camerounaises, dont la mission a toujours été de protéger l’intégrité du territoire national et les populations. » a déclaré Lilian Koulou Engoulou face à la presse nationale et internationale au siège de L’ODS à Yaoundé.
Et « malgré les démentis et la bonne information portée à l’attention de la communauté nationale et internationale par le ministre délégué à la présidence chargé de la défense en date du 17 février 2020 et la condamnation ferme de ces actes odieux par le gouvernement camerounais à travers son porte-parole et ministre de la communication au cours d’un point de presse le 18 février 2020, ces adeptes de la désinformation continuent malgré tout à insister sur ces faits non avérés. » déplore le Coordonnateur Général de l’ODS qui a profité de cette occasion solennelle pour adresser ses sincères condoléances aux familles des victimes de ce malheureux incident et a appelé aussi bien les populations, les acteurs politiques, ONG, médias, société civile au calme, à la réserve et à plus de responsabilité. Par ailleurs, l’ODS invite le gouvernement à tout mettre en œuvre pour faire triompher la vérité dans cette affaire, et continuer à œuvrer pour un retour définitif au calme dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Lilian Koulou Engoulou a également saisi cette occasion pour féliciter les forces de défense et de sécurité loyales et fidèles, qui défendent la patrie en agissant en toute légitimité avec maitrise et retenue dans le strict respect des dispositions pertinentes de la constitution ainsi que des conventions internationales.
Enfin,l’Observatoire du Développement Sociétal «s’engage auprès des populations de toutes les régions du Cameroun en proie à des attaques déstabilisatrices à des fins politiques, sécuritaires et tribales, à poursuivre la lutte contre ces fléaux pour un « vivre ensemble » résolument orienté vers le développement harmonieux de notre cher et beau pays le Cameroun. » a annoncé le Coordonnateur Général de l’ODS qui, au cours de sa communication, a aussi félicité les différents acteurs ayant pris part aux élections législatives et municipales du 09 février 2020, pour la tenue dans la paix du double scrutin sur l’ensemble du territoire national en dépit de quelques sirènes ayant appelé au boycott de celui-ci. « L’ODS exhorte par conséquent les uns et les autres à accepter et surtout respecter le verdict des urnes. » souligne Lilian Koulou Engoulou.
L’Observatoire a également félicité le Président Paul Biya « pour le calme, l’esprit de tolérance et la clairvoyance des instructions données pour la préservation de la paix et l’instauration d’un véritable climat de dialogue en vue de la résolution durable des problèmes identifiés ». Le Coordonnateur Général  de L’ODS n’a pas oublié de féliciter les autorités administratives pour leurs efforts incessants de promotion du dialogue social pour la défense des droits de l’homme et des libertés individuelles au Cameroun.
Ericien Pascal Nguiamba

Share.

Leave A Reply

Afriquepremiere.net Administrateur-Directeur de Publication : Ericien Pascal Nguiamba. Rédaction Afrique 00237 699843976