Journée du Marché Financier: Le développement de l’Afrique Centrale boosté à Brazzaville


Promouvoir le rôle et les opportunités du nouveau marché financier unifié de l’Afrique Centrale, c’est l’objectif principal de cette grande conférence internationale organisée le 3 mars 2020 au Centre International de Conférence de Kintélé par la COSUMAF, la Commission de Surveillance du Marché Financier de l’Afrique Centrale avec le soutien du Ministère congolais des finances et du budget. Un événement aux enjeux et défis Importants pour le développement de la sous-région Afrique Centrale. Les détails.
« Enjeux et défis du marché financier régional unifié de l’Afrique Centrale », c’est sous ce thème qu’ont été placés les travaux de la Journée du Marché Financier à Brazzaville. Un évènement qui a fait de Brazzaville, la capitale de la finance en Afrique Centrale. La Journée du Marché Financier avait pour objectif principal de promouvoir le rôle et les opportunités du nouveau marché financier unifié de l’Afrique Centrale, mais également de présenter la structuration du marché régional unifié, de présenter la contribution du marché financier au financement de l’intégration régionale et les modalités de mobilisation. Il était aussi question au cours des travaux, de présenter les capacités du marché financier à créer de la valeur et à générer de la performance économique en Afrique centrale, et de présenter les instruments financiers disponibles et leur adéquation aux investissements. Et enfin, présenter les évolutions réglementaires.
« Des échanges articulés autour de 6 Panels, des thèmes structurants sur les réformes économiques en zone Cemac, l’accélération du développement de l’Afrique Centrale à travers le secteur privé, des vecteurs de produits spécialisés ou de niche comme la finance verte et la finance islamique ou enfin des véhicules en gestion collective de fonds dédiés à des investissements performants via les OPCVM(Assets management). 12 heures d’immersion dans les défis et enjeux de la dynamisation du marché financier de l’Afrique Centrale » écrit François Bimogo, le Responsable de la communication à la COSUMAF. Pour le Président de la COSUMAF, l’ambassadeur Nagoum Yamassoum, il est question aujourd’hui de faire connaître d’avantage le marché, le dynamiser et en faire connaître les opportunités. Il faut noter que cette Journée du Marché Financier à Brazzaville était la 4e de la série après celles du Gabon, du Cameroun, et du Tchad. En attendant les étapes de la Centrafrique et de la Guinée Équatoriale.
A propos de la COSUMAF.
Créée dans le cadre de l’Union Monétaire de l’Afrique Centrale (UMAC), la COSUMAF, Commission de Surveillance du Marché Financier de l’Afrique Centrale, est l’autorité de tutelle de régulation et de contrôle du marché financier de la Cemac. Ce marché concerne tous les produits et transactions de placements et services financiers non bancaires offerts au public ou mis à la disposition des opérateurs économiques et faisant appel public à l’épargne, ainsi que toute personne publique ou privée en charge de la bonne exécution desdites transactions. La COSUMAF veille ainsi à la protection de l’épargne investie en valeurs mobilières et autres instruments financiers, à l’information des investissements, au bon fonctionnement du marché.
Ericien Pascal Nguiamba

Leave A Reply

Afriquepremiere.net Administrateur-Directeur de Publication : Ericien Pascal Nguiamba. Rédaction Afrique 00237 699843976