En Egypte, Bolloré Ports va gérer le terminal portuaire de Port-Saïd dédié à l’automobile

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le Consortium composé de Bolloré Transport & Logistics (France) et des Japonaises Toyota Tsusho Corporation et Yusen Kabushiki Kaisha a signé une convention avec l’Autorité générale de la Zone économique du Canal de Suez pour construire, équiper et gérer un terminal roulier à Port-Saïd. Les détails.

Cette convention a été signée le 19 décembre 2019 . Ce Terminal dont la livraison est prévue pour 2021, sera le premier en Égypte dédié à l’automobile et devrait permettre la création de 400 emplois directs et 1 000 emplois indirects. L’entreprise française (Bolloré Ports est une marque de Bolloré Transport & Logistics) qui communique sur cet accord seulement depuis le 28 janvier 2020 précise que « le consortium s’engage à investir 150 M$ (136 M€) sur la durée de l’acquisition des équipements et l’aménagement des infrastructures ».
Ce Terminal doté d’un quai de 600 mètres de long et d’un parc de stockage de 21 hectares pour la réception et la livraison des véhicules, proposera des services à l’industrie automobile, en matière d’importation, d’exportation et de réexpédition de véhicules vers les marchés et ports des pays voisins.
Ericien Pascal Nguiamba

Share.

Leave A Reply

Afriquepremiere.info Administrateur-Directeur de Publication : Ericien Pascal Nguiamba. Rédaction Afrique 00237 699843976