Covid-19/Sécurité au Cameroun : La position du Pr.Shanda TONME Président du MPDR

Le Pr. Shanda Tonme Président du MPDR, face à la presse le 9 juillet 2020 à sa résidence à Yaoundé.

Dans une Déclaration parvenue à notre rédaction, le Président du MPDR, le Mouvement Populaire pour le Dialogue et la Réconciliation et Médiateur Universel, le Pr. Jean-Claude SHANDA TONME donne la position de sa jeune formation politique sur la gestion de la Pandémie du Coronavirus au Cameroun ainsi que sur la sécurité dans la capitale, Yaoundé et les menaces consécutives des explosions d’engins rudimentaires dans la ville siège des Institutions de la République.

Dans une DECLARATION rendue publique le 9 juillet 2020 et dont afriquepremiere.net a obtenu copie, concernant la pandémie du Covid-19, le MPDR note que le Gouvernement de la République du Cameroun a engagé des dispositions pratiques au-delà des attentes, pour prendre effectivement en charge tous les malades et conduire des tests à grandes échelles. « Il y a tout lieu d’en être fier » déclare le Président Médiateur Universel, Shanda TONME. Par ailleurs, ajoute-t-il « le niveau de nouveaux cas est très en dessous du cataclysme que prévoyaient certains ». Le Président du MPDR salue également l’acte pris par le Président camerounais, Paul Biya, de prolonger l’âge de départ à la retraite de 5 ans en faveur du personnel de santé. « Nous nous félicitons de la prolongation de l’âge de la retraite pour le personnel de santé, en souhaitant que le gouvernement examine avec attention, l’éventualité de l’extension du bénéfice d’une telle mesure aux autres agents de la fonction publique » écrit Jean-Claude Shanda TONME.

Concernant la sécurité dans la capitale, Yaoundé et les menaces consécutives à trois explosions d’engins rudimentaires, « le MPDR invite la population à ne céder ni à la panique, ni aux clairons de dramatisation. Nous Faisons confiance aux Forces de Défense et de Sécurité qui ont démontré leurs capacités, leur promptitude et leur professionnalisme à maintes occasions pour continuer à garantir  la sécurité des personnes et des biens sur l’ensemble du territoire » écrit le Pr. Shanda TONME avant d’ajouter que « Nous invitons particulièrement tous et chacun, à contribuer par un comportement responsable, à assister les enquêteurs dans le travail de traçage des sources et des auteurs des actes décriés ».  Toutefois, le leader du MPDR réaffirme que le dialogue et la réconciliation demeurent les meilleurs antidotes pour éviter au pays « des actes de désespérés ou de mécontents chroniques ». Selon des confidences, une rencontre du Président du MPDR avec le leader du Social Democratic Front (SDF) Ni John Fru est en préparation, ainsi qu’avec d’autres leaders politiques et acteurs de la Société Civile Camerounaise.

Ericien Pascal Nguiamba

 

Leave A Reply

Afriquepremiere.net Administrateur-Directeur de Publication : Ericien Pascal Nguiamba. Rédaction Afrique 00237 699843976