Cameroun : Une journaliste tuée par des séparatistes dans le Nord-Ouest

La journaliste EYABO BECKY JEME

Elle fait partie des 5 personnes tombées sous les balles des séparatistes le 5 janvier 2021 dans la Région anglophone du Nord-Ouest. La journaliste qui occupait le poste de Délégué départemental de la Communication pour la Momo et le Préfet du même département rentraient d’une mission dans l’arrondissement de Njikwa quand ils sont tombés dans une embuscade. Au micro de nos confrères de Kalak FM, une antenne privée de la capitale Yaoundé, le correspondant de BBC à  Bamenda, capitale régionale du Nord-Ouest, fait le point.

Les auditeurs de la Radio urbaine Kalak FM, ont suivi ce matin du 6 janvier 2021 le récit de ce triste évènement, au cours d’un entretien exclusif du patron de cette radio Marcel AMOKO avec le Correspondant de la radio BBC à Bamenda,  Frédéric TAKANG. En effet, selon lui, de retour de Njikwa hier mardi 5 janvier 2021, à l’issue de la cérémonie d’installation du sous-préfet de cet arrondissement, le Préfet du département de  la Momo ainsi que son entourage sont tombés dans une embuscade tendues par des hommes armés et au cours des échanges, la journaliste EYABO BECKY JEME, Délégué départemental de la communication de la Momo est tombée. Elle fait partie des 5 personnes tombées au cours de cette embuscade. Son décès a été confirmé par le Dr Louis marie BEGNE le Délégué régional de la communication du Nord-ouest. Décès confirmé également par les autorités de la Région informe le confrère de BBC à Bamenda. Il faut dire que c’est la première fois qu’une consœur tombe sous les balles des séparatistes depuis le déclenchement de la crise socio-politique qui sévit dans la partie anglophone du Cameroun.

Perin Loire Nzindi

Leave A Reply

Afriquepremiere.net Administrateur-Directeur de Publication : Ericien Pascal Nguiamba. Rédaction Afrique 00237 699843976