Cameroun : Shanda Tonme et Mafany Musonge en guerre contre le discours de la haine

Peter Mafany musonge à gauche et Shanda Tonme à droite. Pendant l’audience à Yaoundé.

Dans le cadre de la mise en œuvre de la campagne de promotion du dialogue de sa jeune formation politique, le Mouvement Populaire pour le Dialogue et la Réconciliation(MPDR), le Pr. Jean-Claude SHANDA TONME a été reçu en audience par l’ancien Premier Ministre Peter MAFANY MUSONGE, actuellement Président de la Commission Nationale pour la Promotion du Bilinguisme et du multiculturalisme. C’était le 8 septembre 2020 à Yaoundé, a appris afriquepremiere.net. Cette séance de travail, intervenait dans un contexte particulièrement important, à savoir, le décret pris par le Chef de l’Etat, Paul BIYA le 7 septembre pour la convocation des corps électoraux départementaux en vue de l’élection des conseils régionaux.

Le professeur Jean-Claude SHANDA TONME, le Président du Mouvement Populaire pour le Dialogue et la Réconciliation (MPDR) est un Diplomate de carrière. Il a été reçu mardi, 08 septembre 2020 à l’immeuble Emergence à Yaoundé par  l’ancien Premier Ministre Peter MAFANY MUSONGE, Président de la Commission Nationale pour la Promotion du Bilinguisme et du Multiculturalisme (CNPBM). Le Président du MPDR est allé lui présenter son parti, ses ambitions et ses motivations. Et lui a fait une offre dans le cadre de la  vulgarisation de la réglementation sur le Bilinguisme, le Multiculturalisme et le vivre-ensemble au Cameroun. « On a parlé des origines et ambitions du MPRD, notre vision pour un pays solidaire béni…un pays qui met le dialogue en avant pour parvenir à la réconciliation » a-t-il déclaré à notre correspondant à Yaoundé.

Il faut rappeler que cette commission fait partie des institutions mises en place par le Chef de l’Etat, Paul BIYA, pour parfaire le vivre-ensemble et consolider l’unité nationale. La séance de travail avec le Président de la Commission et ses collaborateurs a permis au Pr SHANDA TONME de leur présenter le travail abattu par le MPDR, sa vision, les valeurs de respect mutuel, le dialogue et la réconciliation. Cette rencontre a également permis au MPDR de « découvrir l’immense travail que fait la commission » notamment son travail à « combattre le discoures de la haine, qui rentre dans nos ambitions » a-t-il  déclaré avant d’ajouter que « le Cameroun n’a pas besoin de haine de fracture. Nous devons aller vers le dialogue, la réconciliation. Nous avons été encouragés par le président, on a loué son expérience, il est le modèle que nous recherchons dans notre pays, le modèle qu’il faut promouvoir.  Des gens comme lui doivent nous servir de lumière. Nous avons eu la promesse du président qu’il  va nous accompagner, nous encourager et nous conseiller en tant que de besoin voir nous associer aux activités de la commission ».

Perin Loire Nzindi

Leave A Reply

Afriquepremiere.net Administrateur-Directeur de Publication : Ericien Pascal Nguiamba. Rédaction Afrique 00237 699843976