Cameroun : Lancement d’une campagne de sensibilisation pour une retraite heureuse

Le Secrétaire Général du Ministère des Affaires Sociales Dr. Aboutou Rosalie Louise a présidé les travaux.

Le lancement officiel de cette campagne a eu lieu mercredi 13 mai 2020 au Centre National de Réhabilitation des Personnes Handicapées, Cardinal Paul Emile Leger à Yaoundé. Une initiative du Ministère des Affaires Sociales(Minas). Cette première édition,  avait pour cible  principale les préretraités du Ministère des affaires sociales proches de la retraite en vue de les sensibiliser à la préparation de cette étape de la vie. La retraite est-elle une sanction ? Comment vivre une retraite heureuse ?

La retraite est un sujet sensible en Afrique en général et au Cameroun en particulier, souvent considérée comme un cauchemar par les populations en ce sens que les prestations reçues à la retraite sont très faibles. Les causes de ce cauchemar sont liées soit à la mauvaise préparation, soit  à la mauvaise gestion de la retraite. D’où l’urgence de la «campagne d’éducation et de sensibilisation sur la préparation et la gestion harmonieuse de la retraite », lancée le 13 mai 2020  à Yaoundé avec pour objectif principal d’éduquer et de sensibiliser les préretraités  et les retraités à une meilleure préparation et une gestion harmonieuse de la retraite. L’une des missions du ministère des affaires sociales étant la prévention, la protection des personnes vulnérables, parmi lesquelles les personnes âgées, il était donc urgent de mener une telle campagne sur que les personnes âgées régulièrement n’ont pas eu le temps ou n’ont pas su comment préparer leur retraite.

Selon le Secrétaire Général du Ministère des Affaires Sociales Dr. Aboutou Rosalie Louise qui a présidé les travaux, il  est question  de préparer déjà les personnes âgées à affronter la retraite.  « La retraite ne devrait pas être vue comme une sanction, la retraite devrait plutôt être un moment où la personne qui a travaillé renait de ses cendres en quelque sorte, c’est-à-dire, se reconvertir dans un autre domaine pourquoi pas (où) il connait un épanouissement voir même un repos mérité » a-t-elle déclaré. En outre, « il est question pour ,nous ici  de dire aux personnes qui prendront leur retraite ou qui sont déjà à la retraite quel est l’arsenal juridique dont ils disposent, quelles sont les procédures qui existent pour que une fois à la retraite qu’on ne soit pas dans la précarité ou dans l’indigence , il est question pour le Ministère des Affaires Sociales de leur donner des opportunités ou de leur présenter tout ce qui se présente comme opportunités pour pouvoir mener une reconversion qui leur permette de mener une vie épanouie » a expliqué le Dr. Aboutou Rosalie Louise.

Berthe Alimame

Leave A Reply

Afriquepremiere.net Administrateur-Directeur de Publication : Ericien Pascal Nguiamba. Rédaction Afrique 00237 699843976