Cameroun: Lancement de l’opération « Rentrées scolaires et Universitaires Citoyennes et Patriotiques 2021 », les recommandations du Minjec

Mounouna Foutsou

L’évènement a eu lieu à Ombessa dans le département du Mbam-et-Inoubou, Région du Centre le 30 août 2021. Le Ministre de la jeunesse et de l’éducation Civique(Minjec) Mounouna Foutsou qui présidait la cérémonie de lancement de l’opération « Rentrées Scolaires et Universitaires Citoyennes et Patriotiques 2021 », a fait d’importantes recommandations.
La présentation du contexte de l’opération « Rentrées Scolaires et Universitaires Citoyennes et Patriotiques 2021 », ainsi que des symboles et emblèmes nationaux ont été faites par le Directeur de l’Education Civique et de l’Intégration Nationale, Maha Hadja qui a indiqué que cette opération rentre dans le cadre de la poursuite de l’intensification de la Campagne Nationale d’Education Civique et d’Intégration Nationale. Elle se déroule dans un contexte marqué par la présence toujours menaçante du Covid-19, notamment le  variant delta, la crise sécuritaire dans les régions du Nord-ouest et du Sud-Ouest, la dépravation des mœurs en milieu scolaire, la violence et la consommation de drogue toujours en milieu scolaire ou encore l’atteinte aux valeurs morales et civique.
Cette opération va se dérouler sur l’ensemble du territoire national sous la houlette des Comités d’Arrondissements d’Education Civique et d’Intégration Nationale(CAECIN), la coordination technique des Délégués d’Arrondissements de la Jeunesse et d’Education Civique (DAJEC),en collaboration avec les Chefs d’établissements scolaires et Universitaires, les responsables des structures de formation professionnelle à travers, une fois de plus, le déploiement sur le terrain, des Equipes Mobiles d’Animation Populaire Urbaines et Rurales (EMAPUR) assistées en cela par les Médiateurs Communautaires.
L’objectif de l’opération « Rentrées Scolaires et Universitaires Citoyennes et Patriotiques 2021 » est d’informer, sensibiliser et former l’ensemble de la communauté éducative aux valeurs civiques, de patriotisme, d’intégrité dans leurs comportements, de paix et du Vivre-Ensemble harmonieux tout au long de l’année scolaire.
Le serment du jeune apprenant a été délivré par le Président Département du Service Civique du Mbam-et-Inoubou, Booto à Ngon.
Au nom de ses pairs, il s’est engagé à obéir aux membres de la communauté éducative responsables de leur formation, à rejeter l’esprit de tricherie et de facilité pour épouser l’esprit du travail et à soigner leurs attitudes dans le vestimentaire et dans leurs propos pour se conformer aux valeurs républicaines.
Anastasie Abomo Mandio du Conseil National de la Jeunesse du Cameroun a invité les jeunes à saisir l’opportunité qu’offre la convention de partenariat signée entre le MINJEC et l’ISTAO. En cette veille de rentrée scolaire, elle invite les parents à accompagner psychologiquement leurs enfants, les enseignants à prendre leur responsabilité car ils sont ceux qui moulent le fer de lance de la Nation et aux jeunes à se concentrer dans leurs études parce que bien qu’étant en groupe dans les salles de classes, “c’est seul que chacun lira l’heure’’ le moment venu.
Dans leur Déclaration, les leaders jeunes du CNJC affirment que le PTS-JEUNES redonne de l’espoir aux jeunes. Ils poursuivent en indiquant que la jeunesse Mbamoise apprécie la convention de partenariat. Plusieurs sont déjà mobilisés pour aller suivre une formation à l’ISTAO. Les jeunes leaders ne manquent pas de renouveler leur soutien à Fadimatou Iyawa Ousmanou, qu’ils reconnaissent comme seul Président National du CNJC.
pour le Ministre de la jeunesse et de l’éducation Civique, cette initiative est une réponse aux problèmes d’insertion socioéconomique des jeunes, car le Cameroun a besoin d’une jeunesse qualifiée et bien formée pour affronter les grands défis et saisir toutes les opportunités de développement qui se présenteront à elle.
« La présente cérémonie me donne également l’heureuse opportunité de poursuivre l’intensification de la Campagne Nationale de l’Education Civique et d’Intégration Nationale lancée en 2015 par le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, et placée sous la tutelle du département ministériel dont j’assure la charge à travers la 6e Edition de l’Opération « Rentrées Scolaires et Universitaires Citoyennes et Patriotiques » placée sous le thème « Jeunesse et citoyenneté responsable en temps de COVID-19 ».Comme vous vous en doutez, l’ancrage théorique de cette Opération dans cette Campagne en cours de mise en œuvre trouve sa justification dans le contexte socio-politique de l’heure marqué notamment par des situations majeures sur lesquelles nous avons insisté lors du lancement officiel de cette opération à savoir : la persistance de l’insécurité aux frontières à travers les attaques de la secte terroriste BOKO HARAM dans la Région de l’Extrême-Nord ; les menaces à la paix, à l’unité et à la cohésion sociale orchestrées par les partisans de la déstabilisation et de la division de notre pays le Cameroun ; une crise réelle des valeurs sociales, des replis identitaires, des intolérances de toutes sortes, l’outrage et le non-respect des valeurs, symboles et emblèmes de notre République; la prolifération, le trafic et la commercialisation des diverses drogues au sein de la jeunesse et leur consommation en nette augmentation chez cette franche de la population camerounaise que constitue la jeunesse, sans oublier l’environnement libertaire et illégale dans lequel les jeunes et moins jeunes se livrent. » a déclaré Mounouna Foutsou. Il a ajouté que « Le moment est venu pour vous de regagner le chemin de l’école pour les uns, des amphithéâtres et des centres de formation pour d’autres. Je voudrais solennellement vous exhorter à être des chantres de la citoyenneté et du civisme et à éviter de vous laisser entrainer dans la consommation des drogues et autres stupéfiants qui nuisent autant à votre santé physique qu’à votre équilibre mental en même temps qu’ils hypothèquent votre avenir. Le Cameroun a besoin d’une jeunesse en bonne santé pour affronter les grands défis et saisir toutes les opportunités de développement.
Pour sa part, le Gouvernement et ses partenaires au développement ne ménageront aucun effort, pour continuer à soutenir l’encadrement et l’accompagnement de la jeunesse, ainsi que son bien-être pour l’avènement de la République Exemplaire que le Chef de l’Etat appelle de tous ses vœux. ».
EPN.

 

 

Leave A Reply

Afriquepremiere.net Administrateur-Directeur de Publication : Ericien Pascal Nguiamba. Rédaction Afrique 00237 699843976