Cameroun : Des propositions de Lois du PCRN dès mars 2021 à l’Assemblée Nationale

L’hon. Cabral LIbii(deuxième à partir de la gauche)en communion avec les journalistes.

L’honorable Cabral Libii, député du Département du Nyong-et-Kelle à l’Assemblée Nationale, Président national du Parti Camerounais pour la Réconciliation Nationale(PCRN) et candidat malheureux à l’élection présidentielle du 7 octobre 2018 a fait cette annonce au cours d’un somptueux diner offert aux journalistes au Restaurant Cabaret le Chalet Bantou sis au quartier Anguissa au cœur de la capitale, Yaoundé. Le jeune homme politique a fait de grosses déclarations.

Son parti avait postulé sur 39 sièges lors du double scrutin  législatives et municipales du 9 février 2020. Le PCRN avait obtenu seulement 5 places à l’Assemblée Nationale. Des députés élus dans les départements du Nyong-et-Kellé, la Sanaga Maritime et dans la circonscription du Wouri Est. Un record pour les observateurs de la scène politique camerounaise au regard de la jeunesse de cette formation politique jusque-là peu connue du grand public. Mais l’honorable Cabral Libii qui était face à la presse nationale et internationale le 16 juillet 2020 à Yaoundé, reconnait lui-même que 5 places à l’Assemblée nationale n’est pas suffisant pour un parti politique qui veut le changement. Qu’à cela ne tienne le PCRN met tout en œuvre pour faire entendre sa voix surtout lors des travaux en commission. Les rapports de ces Commissions ne sont malheureusement pas mis à la disposition de la presse. « Nous sommes des élus, nous ne sommes pas nommés, nous sommes des élus désignés par le peuple, pour légiférer et pour contrôler l’action du gouvernement…Nous sommes là pour mettre en relief ce que nous considérons comme des choses à améliorer ou à rectifier dans les lois qui nous sont soumises» a déclaré le jeune député  avant d’ajouter que  le PCRN fera « des propositions de Lois dès mars 2021 ».

Le Président du PCRN avec quelques élus de son parti

Pour Cabral Libii,  « les mauvaises Lois qui vont s’enchainer pendant cette mandature indigneront tellement les camerounais, énerveront tellement les gens surtout les artistes ». Eux qui sont champions pour célébrer des hommes politiques qui ne pensent pas toujours aux intérêts du peuple. Le cas de loi concernant les artistes et les associations culturelles qui divise quasiment les artistes camerounais. L’honorable Cabral Libii a lancé à cet effet un message aux citoyens camerounais : « Veillons surtout à ce que nous ayons des hommes politiques qui travaillent véritablement dans l’intérêt des citoyens et qui répondent aux attentes des citoyens » a-t-il déclaré.

Il faut noter qu’au cours de cette Conférence-Diner de presse, les Maires du PCRN ont dévoilé leurs projets qui vont tous dans le sens de l’amélioration des conditions de vie des populations de leurs localités.

En rappel, lors du double scrutin législatives et municipales, le parti que dirige l’honorable Cabral Libii a raflé totalement 7 mairies des Communes de Nkondjock, Eseka, Ngogmapubi, Messondo, Makak, Matomb, et Massok. Le PCRN qui se veut un parti républicain, a également obtenu dans d’autres communes des conseillers municipaux. Notamment dans les communes de Douala5, Edéa 1er,  dans la Région du Littoral ou encore dans la Région de l’Adamaoua, notamment à la Commune de Meiganga dans le Mbéré. Soit un total de 206 conseillers municipaux, dans plusieurs circonscriptions électorales.

Cette rencontre avec la presse nationale et internationale a également permis aux journalistes de mieux connaitre le PCRN, une formation politique qui a à sa tête un Président national et neuf(9) vice-présidents, des chargés de missions, des conseillers , un secrétaire général avec  deux secrétaires généraux adjoints, des secrétaires nationaux, un comité directeur national , composé d’une centaine de membres et les organes de base.

C’est le 13 février 2003, que le Parti camerounais pour la réconciliation nationale a été créé. Au cours de son congrès tenu le 11 mai 2019 dans la ville de Guidiguis, Région de l’Extrême-Nord, ses fondateurs ont décidé de passer le flambeau à une nouvelle génération. Plus jeune et dynamique. C’est au cours de ce congrès que Cabral Libii, alors coordonnateur général du Mouvement 11 Millions de Citoyens,  a été élu à l’unanimité  Président du PCRN. Avec pour principal objectif la conquête du pouvoir.

Ericien Pascal Nguiamba

 

Leave A Reply

Afriquepremiere.net Administrateur-Directeur de Publication : Ericien Pascal Nguiamba. Rédaction Afrique 00237 699843976