Cameroun/Covid-19 et MNT : Les recommandations du Rapport de la CACSNA

le Pr Jean-Claude Mbanya

L’Alliance de la Société Civile Camerounaise contre les Maladies Non Transmissibles(CACSNA) vient de présenter à la presse nationale et internationale le  Rapport sur l’état et le rôle des services contre les Maladies Non Transmissibles (MNT) pendant la période de Covid-19. Le Rapport dresse un état des lieux sur la manière dont les MNT ont été prises en compte dans  la riposte nationale contre le Covid-19.

Au cours de la rencontre avec la presse le 25 novembre 2020 à Yaoundé, le Pr Jean-Claude Mbanya, le Président de l’Alliance de la Société Civile Camerounaise contre les Maladies Non Transmissibles(CACSNA), a édifié les hommes et femmes des médias sur les résultats issus de l’évaluation de l’Alliance camerounaise contre les MNT. Ils montrent qu’aucune action spécifique n’a été prescrite envers les personnes vivant avec les MNT au niveau des décideurs. Néanmoins, reconnait le Rapport, peu d’acteurs et les parties prenantes non étatiques ont mené des actions innovantes telles que contacter les patients par téléphone, fournir des informations sur le lien entre le Covid-19  et les MNT, ainsi que l’octroi d’un  équipement de protection individuelle aux personnes vivant avec les MTN(PVMNT). Bien que ces efforts soient louables, ils sont insuffisants pour soutenir les personnes vivant avec les MNT étant donné la force des perturbations auxquelles elles sont confrontées. Plusieurs recommandations sont ainsi formulées dans ce Rapport.  Et un vibrant appel est lancé aux membres de l’Alliance de la Société Camerounaise contre les MNT et aux parties prenantes travaillant sur les questions de MNT au Cameroun, à redoubler d‘efforts en particulier pendant le Covid-19.

Au Ministère de la santé, par exemple, il est demandé de reconnaitre  et de remédier aux inégalités, de rechercher des modèles innovants (financer et soutenir la recherche et le pilotage de modèles de soins innovants qui répondront aux besoins des PVMNT), de mettre un accent sur la communication des risques et de mettre en place des registres électroniques. Le Ministère de la santé selon ce Rapport, devrait aussi faciliter l’accès aux médicaments (fournir gratuitement des médicaments contre les MNT dans le cadre de la liste des médicaments essentiels de la CSU au Cameroun, afin d’éviter les doubles et triples fardeaux pour les personnes vivant avec des maladies chroniques pendant les pandémies contre le Covid-19.

Aux équipes en charge du Centre de Coordination des opérations d’Urgence, le Rapport recommande entre autres d’inclure  les préoccupations des personnes vivant avec les MNT dans les programmes camerounais de préparation, de réponse et de  financement au Covid-19 et de plaider pour la réduction des inégalités liées à la mortalité. Ce Rapport interpelle également les Organisations Non Gouvernementales et hôpitaux, les universitaires ainsi que les personnes vivant avec les MNT.

R.Abomo (afriquepremiere.net)

Leave A Reply

Afriquepremiere.net Administrateur-Directeur de Publication : Ericien Pascal Nguiamba. Rédaction Afrique 00237 699843976