Burkina Faso : Apollinaire Compaoré décroche un Prix du Leadership africain

Appollinaire Compaoré (à gauche)sur le toit de l’Afrique.

L’opérateur économique et milliardaire Burkinabè Apollinaire Compaoré a reçu le « Prix du leadership africain pour la combativité, la résilience et l’intégration » samedi 13 mars 2021 à Bamako au Mali. C’était au cours d’une cérémonie solennelle tenue à l’Hôtel Azalaï Salam en présence des plus hautes autorités maliennes. Pour le patron des patrons du pays des hommes intègres, ce prix est la reconnaissance du mérite d’un monde des affaires burkinabè à la conquête du continent. Retour sur une grosse soirée qui a fait vibrer Bamako, la jolie capitale malienne.

Appollinaire Compaoré

Samedi 13 mars 2021, Bamako s’est revêtu de ses plus beaux habits. La raison est toute simple. L’Agence Sahel Communication (ASCOM) et ses partenaires décernent à Apollinaire Compaoré un prix qui récompense sa capacité de résilience et sa combativité comme acteur majeur du développement de l’Afrique dans ce contexte de crise sanitaire. Il s’agit du « Prix du leadership africain pour la combativité, la résilience et l’intégration ». A travers la distinction du patron des patrons burkinabè, c’est le mérite d’un monde des affaires du Faso de plus en plus conquérant qui est ainsi reconnu. De plus en plus, le nom du Burkina Faso résonne hors des frontières nationales. Et ce, grâce au génie et à l’ardeur au travail de ses fils et filles. Apollinaire Compaoré, fondateur de plusieurs grandes entreprises dans les domaines élitistes ou fermés des affaires tels que les télécommunications ou la banque, fait partie de ce cercle plus ou moins restreint des dignes ambassadeurs du pays des hommes intègres à l’étranger ! En effet, le PDG de Télécel Faso et de Windkuni Bank international a remporté le « Prix du leadership africain pour la combativité, la résilience et l’intégration », parmi plusieurs prétendants de haute volée. Selon la structure promotrice, l’Agence Sahel Communication (ASCom), l’institution de ce prix a été motivée par le contexte de diverses crises (sanitaire, sécuritaire, économique) qui secouent l’ensemble de nos pays avec de graves répercussions sur les économies nationales et sur les entreprises du secteur privé du continent africain.

Dans un tel contexte, il convient de rechercher et de mettre en lumière des modèles de réussite et de résilience qui pourraient servir de source d’inspiration à la jeunesse africaine en manque de repères. ASCom et ses partenaires se sont donc attachés les services d’un jury composé de professionnels issus de divers domaines pour choisir, entre plusieurs profils venant de différents pays africains, celui qui mérite d’être sur la plus haute marche de cette prestigieuse distinction continentale. Et l’heureux élu, reconnu pour sa capacité de résilience, de combativité et ses performances dans ce contexte ouest-africain de superposition de crises multiformes (sanitaires, sécuritaires, économiques, socio-politiques), n’est rien d’autre que ce self-man burkinabè, Appolinaire Compaoré. Et, c’est un lauréat tout heureux et conscient de la qualité des personnalités choisies par le jury qui a fait le déplacement de Bamako pour recevoir sa distinction. Il a dit se reconnaitre dans les valeurs qui sous-tendent la mise en place de cette initiative. « En recevant donc ce prix, je ne peux que m’en réjouir et en être fier. Premièrement, parce qu’il me ressemble et me résume à tout point de vue. En effet, je suis, à la fois un homme de défis, d‘actions, de persévérance, de résilience dans l’entrepreneuriat », a-t-il confié. Le lauréat a aussi admis que cette reconnaissance est une invite à faire davantage et à refuser de sommeiller sur ses lauriers. « Ce prix, pour nous, est une interpellation à garder le cap et à faire mieux. Nous allons donc continuer à travailler aux côtés des maliens et de l’Afrique de l’Ouest toute entière », a ajouté M. Compaoré. Un message de persévérance qui colle avec l’engagement de cet ouvrier du développement à être toujours présent sur les gigantesques chantiers de construction de l’Afrique. L’homme appelle d’ailleurs les africains et les africaines à l’unité et à la synergie d’actions afin de relever les nombreux défis de développement auxquels le continent fait face dans un environnement de plus en plus difficile !

Afriquepremiere.net avec Belem Thomson Oumar

Leave A Reply

Afriquepremiere.net Administrateur-Directeur de Publication : Ericien Pascal Nguiamba. Rédaction Afrique 00237 699843976