Au Cameroun, une Opération de Retrait des Enfants De la Rue annoncée à Douala et Bafoussam

Pauline Irène NGUENE, Ministre des Affaires Sociales pendant la réunion d’évaluation de l’opération à Yaoundé.

Cette initiative du Ministre des Affaires Sociales Pauline Irène NGUENE va d’abord s’étendre  à l’ensemble de la cité capitale, Yaoundé où 162 Enfants De la Rue(EDR) ont déjà été enrôlés dans le cadre de l’Opération Pilote de Suivi et d’observation des Enfants de la Rue  en vue de leur retrait du Centre Commercial de la Ville de Yaoundé. Le Ministère des Affaires Sociales annonce également  la mise en place des Unités de Suivi et d’Observation dans les 7 autres Chefs-lieux de Région et les grandes Localités touchées par ce fléau social que constitue le phénomène des Enfants De la Rue. Les détails.

Le Ministre des Affaires Sociales, Pauline Irène NGUENE a procédé le 30 juin 2020 à l’évaluation de l’opération pilote de Suivi et d’Observation des Enfants de la Rue en vue de leur Retrait du centre Commercial de la Ville de Yaoundé dans le contexte de lutte contre le Covid-19. Cette opération s’est étendue sur une période de trois mois notamment du 1er avril au 30 juin 2020 et avait pour cible de sortir 130 EDR du Centre Commercial de la ville de Yaoundé. Au cours de la réunion d’évaluation, le Ministre des Affaires Sociales Pauline Irène NGUENE a expliqué qu’il était concrètement question dans le cadre de  cette initiative « d’assurer la protection des Enfants contre la délinquance juvénile et la criminalité urbaine d’une part, et d’autre part de les épargner de l’infection à coronavirus tout en évitant qu’ils ne deviennent des agents propagateurs ».

En terme de bilan, il faut noter que l’on compte aujourd’hui 162 EDR qui ont été enrôlés dans le cadre de l’opération, parmi lesquels 78 enfants déjà retournés en famille dans  pratiquement toutes les régions grâce au travail de fourmis menés par les Unités Techniques Opérationnelles. 40 enfants de la Rue ont été placés à l’Institution Camerounaise de l’Enfance de Bétamba ; 27 continuent à être suivis dont une quinzaine au moins vont également rejoindre  leurs familles ; 10 ont été sortis de l’opération parce qu’ils  étaient âgés de plus de 18 ans  et 6 ont fugué et constituent le perdus de vue. Le ministre des affaires sociales a annoncé que cette opération s’étendra à l’ensemble de la cité capitale, Yaoundé. Autre grande annonce du Ministre des Affaires Sociales : « Nous envisageons lancer les mêmes opérations dans les villes de Douala et de Bafoussam puis un peu plustard mettre en place des Unités de suivi et d’observation dans les 7 autres chefs-lieux de Région et les grandes localités touchées par ce fléau social que constitue le phénomène des Enfants De la Rue » a déclaré Pauline Irène NGUENE.

Perin Loire Nzindi

 

Leave A Reply

Afriquepremiere.net Administrateur-Directeur de Publication : Ericien Pascal Nguiamba. Rédaction Afrique 00237 699843976